Blog Officiel d'Harry Durimel

Bienvenue

Je souhaite que ce Blog soit un véritable lieu d'échange entre vous et moi. Alors n'hésitez pas à participer.

5 juin 2019

Charte fondatrice du rassemblement écologiste et volontariste pour la Guadeloupe

CHARTE FONDATRICE
Nul démocrate ne peut rester indifférent à la manière dont se prend et s’exerce le pouvoir. Pour ce qui nous concerne, nous ne concevons notre contribution au service de l’intérêt général que si elle est comprise et voulue par une majorité significative de concitoyens.

La démocratie représentative est un régime politique fondé sur la participation : le pouvoir politique procède du peuple souverain, qui exprime sa souveraineté par le biais d’élections régulières.

Selon l’article 3 de la Constitution, « la Souveraineté appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. » Sur la carte électorale française, que tout citoyen est censé avoir en sa possession, figure cette expression : « Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ». Le droit de vote n’est pas seulement un droit, qu’il est possible ou non d’exercer, mais une véritable fonction que la nation confie aux citoyens.

Le vote est l’expression d’un choix, d’une idée.

Lire la suite...

Bilan de 20 ans de militantisme

En 30 ans d’expérience professionnelle et plus de 20 années de militantisme, Harry DURIMEL a fait la preuve de son engagement, de sa détermination, de son courage et de son intégrité politique

Né en Août 1957, à Morne-à-l’eau, Harry DURIMEL est marié et père de quatre enfants.

Après des études à l’Université du Panthéon / Sorbonne (Paris I) et l’obtention d’une Maîtrise en Droit, il retourne au « pays ». De 1981 à 1991, il occupe le poste de Secrétaire général de Mairie de la Commune de Morne-à-l’eau.

Lire la suite...

30 mai 2019

Appel à mobilisation le 1er juin 2019

logo_REV.jpg Bonsoir à toutes et à tous,

Quarante huit heures avant le 1er juin, je ne peux cacher mes regrets de n’avoir pas réussi la mobilisation du Collectif « Chlordécone : Décontamination – Rimèd – Réparation », comme cela avait été programmé, pour exprimer massivement notre indignation quant à l’empoisonnement au chlordecone.

Je pourrais me satisfaire du combat judiciaire que nous menons depuis 13 ans, et d’avoir réussi, en une rencontre à Fort-de- France et une discussion d’environ une heure avec Sophia SABINE de l’association « Zéro Chlordécone – Zéro Poison », à associer la Martinique et la Guadeloupe dans ce combat.

Lire la suite...

14 mai 2019

Procédure de révocation : réaction à la lettre du Maire aux Pointois

Préfecture de GuadeloupeL’annonce faite hier par le Maire, Jacques BANGOU, d’une procédure de révocation entreprise à son encontre par le Préfet, ne peut laisser indifférent l’élu que je suis.

Loin de m’en réjouir, je suis triste pour ma ville. Cela fait longtemps que je tire la sonnette d’alarme.

Le clientélisme qui sévit depuis plus d’un demi siècle à Pointe-à-Pitre est voué à la faillite. En effet, pour rester au pouvoir, on donne plus qu’on n’en a, pour chérir un électorat de plus en plus rétréci.

Avec ça on gagne les élections d’une courte tête, mais on gagne quand même, grâce à l’abstention, car on a fait fuir la majorité des électeurs.

Lire la suite...

21 mars 2019

Aggravation de la situation financière de Pointe-à-Pitre : Discours au Conseil municipal du 21 mars 2019

Hôtel de Ville de Pointe-à-Pitre Monsieur le Maire,
Mes chers collègues,

La vague d’indignation soulevée par la révélation de l’aggravation de la situation financière de Pointe-à-Pitre ne peut s’estomper, même quand les clameurs médiatiques se tairont.

Notre ville est face à un défi majeur, au bord du gouffre, ou dans le gouffre et j’entends déjà des accusations de « Tous coupables » , comme si nous, les conseillers municipaux de l’opposition, devrions nous ériger en Procureur et renverser en un clic la majorité municipale.

Lire la suite...

11 février 2019

Pointe-à-Pitre brûle, se noie et se meurt. Que faisons nous ?

Harry DURIMELAu lendemain de l’incendie de la rue Peynier, suivi d’une inondation après un bref épisode pluvieux à Pointe-à-Pitre, c’est la consternation et l’émotion qui prévalent.

La peine des victimes, notre compassion instinctive à leur égard, la douleur et l’émotion que suscitent, telle une plaie nécrosée, les ruines laissées par ce terrible incendie forçaient le silence, le recueillement et la solidarité.

Mais maintenant que les braises sont éteintes, réduites en cendres, que les clameurs se sont tues, je peux, sans risquer d’être accusé de faire de la récupération à des fins bassement politiciennes, émettre une opinion sur le drame que viennent d’endurer deux familles pointoises.

Lire la suite...

8 décembre 2018

Non à l’écologie punitive !

FRANCE-OVERSEAS-GUADELOUPE-AGRICULTURE-BREEDING-FARMING-TRADE-FOODCes jours-ci, l’écologie est sur toutes les lèvres et un gouvernement peu écolo s’en prévaut pour justifier ce qui est vécu comme une arnaque écologique, un mensonge d’Etat consistant à peindre en vert un coup de trop dans le matraquage fiscale ambiant.

Observez bien : plus personne ne dit « l’écologie ça commence à bien faire ». C’est déjà çà de gagné.

Lire la suite...

13 novembre 2018

Du gaspillage à l’empoisonnement, REV- Guadeloupe crie : « Eau-secours !»

eau-du-robinet.jpgNous avons déjà exprimé notre indignation quant à la gestion quantitative de l’eau en Guadeloupe : gabegie financière et gaspillage de la ressource ! Aujourd’hui nous dénonçons une gestion qualitative outrageusement laxiste, eu égard aux risques sanitaires accrus auxquels nous sommes exposés du fait des pollutions diverses, notamment au chlordécone.

Début juin 2018, on apprenait par les médias la découverte de résidus de chlordécone lors d’analyses de l'eau du robinet des habitants de la commune de Gourbeyre. Cette contamination serait la conséquence de filtres à charbons trop usagés sur le réseau de distribution. Puis ce fut le tour de Basse-Terre, de voir son eau déclarée impropre.

Lire la suite...

3 octobre 2018

La visite présidentielle qui s’achève nous laisse un goût amer

Harry DURIMEL sur Guadeloupe 1ereLe contraste est saisissant entre la gravité de la crise sanitaire, environnementale et sociale qui sévit aux Antilles et la légèreté avec laquelle cette visite a été menée.

Certes, nous n’en attendions rien, de sorte que nous ne sommes pas déçus. Mais ce qui nous insupporte, c’est la persistance de vieux clichés doudouistes, de préjugés, de fantasmes éculés et leur mise en spectacle : « la sensualité alliée à la bestialité, l’innocence alliée à la déviance, le don pour le rythme…etc ».

Deux mots traduisent toute la vacuité de ce voyage présidentiel : légèreté et condescendance.

Lire la suite...

10 juin 2018

LETTRE OUVERTE À Nicolas HULOT

lettre-ouverte.jpgPetit-Bourg le 10 juin 2018,

Monsieur le Ministre,

En arrivant au gouvernement, vous connaissiez déjà la Guadeloupe, cette igname brisée qui est ma terre natale. Lors d’une visite privée à la Maison de la mangrove en compagnie du Maire des Abymes Eric JALTON, nous avons eu l’occasion de vous exposer la problématique des zones humides, et nous vous avions sensibilisé sur la contamination de nos sols, de nos eaux et de nous tous (95%) au chlordécone.

Vous voilà de retour, en tant que Ministre d’Etat, pour voir de vos propres yeux ce que d’aucuns n’ont certainement pas manqué de vous décrire : eau, terre, mer, air pollués. Et Karukéra, îles aux belles eaux, manque d’eau potable dans les robinets.

Lire la suite...

15 janvier 2018

Hommage à Raymond POCHOT

hommage.jpegQue dire pour exprimer, à la fois, la peine que nous ressentons et le vide qu’il laissera :

- la peine que nous ressentons tous de perdre un frère, un ami, un camarade, comme Raymond POCHOT, et

- le vide qu’il laissera, que nous tenterons de combler avec les souvenirs impérissables de nos moments d’allégresse, de tristesse, de militantisme, d’engagements politiques, notamment ?

Que dire pour résumer la personnalité de cet homme exceptionnel qu’était et que restera, à nos yeux, Raymond POCHOT ?

Lire la suite...

8 décembre 2017

Un procès historique : LE DROIT À REPARATION DES DESCENDANTS D’AFRICAINS REDUITS EN ESCLAVAGE (A.F.R.E.S) EST UN DROIT IMPRESCRIPTIBLE

Hier après midi 7/12/17, un Collectif d'avocats conduit par le Bâtonnier EZELIN a plaidé l'affaire de demande de réparation initiée par quelques descendants d'africains réduits en esclavage et deux associations. d'une portée surtout symbolique, ce procès aura au moins eu le mérite de sensibiliser les magistrats, les élèves, les justiciables présents dans la salle sur un mal profond qui hante les sociétés antillaises nées de la traite et de l'esclavage. Nous avons fait la démonstration que les discriminations endurées depuis l'esclavage par leurs ascendants et eux-mêmes leur ouvrent le droit d'engager une bataille juridique dans l'Etat de droit coupable, pour une cause légitime, devant des juges réputés indépendants. Mon engagement aux côtés de mes confrères dans ce procès s'imposait aussi comme devoir de mémoire envers nos ancêtres. Devoir de mémoire, non pas pour sombrer dans le ressentiment et la surenchère, mais pour se projeter dans l’avenir, oser penser et concevoir un projet de développement de la Guadeloupe, insérée dans son environnement caribéen et assumant son histoire avec ses souffrances et ses réjouissances. Je publie ci-après notes de plaidoirie. Le débat est ouvert, sans passion et dans le respect mutuel.

Lire la suite...

2 juillet 2017

CHARTE FONDATRICE REV Guadeloupe

logo_REV.jpgNul démocrate ne peut rester indifférent à la manière dont se prend et s’exerce le pouvoir. Pour ce qui nous concerne, nous ne concevons notre contribution au service de l’intérêt général que si elle est comprise et voulue par une majorité significative de concitoyens.

La démocratie représentative est un régime politique fondé sur la participation : le pouvoir politique procède du peuple souverain, qui exprime sa souveraineté par le biais d’élections régulières.

Selon l’article 3 de la Constitution, « la Souveraineté appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. » Sur la carte électorale française, que tout citoyen est censé avoir en sa possession, figure cette expression : « Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ». Le droit de vote n’est pas seulement un droit, qu’il est possible ou non d’exercer, mais une véritable fonction que la nation confie aux citoyens.

Le vote est l’expression d’un choix, d’une idée.

Lire la suite...

PROCES-VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION R.E.V – GUADELOUPE

Proces-verbal.jpgLe dimanche 2 juillet 2017, se sont réunies, à la salle polyvalente de Grand-Bourg Marie- Galante, 200 personnes animées de la volonté de s’engager pour porter leur contribution à la sensibilisation à l’écologie, au civisme et au devenir de leur pays.

Harry Jawad DURIMEL donne lecture de l’esquisse de Charte qu’il a rédigée et de quelques éléments nécessaires à l’élaboration des statuts et d’un règlement intérieur.

L’assemblée, après larges discussions, décide de créer une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 dénommée :

R.E.V – Guadeloupe

Rassemblement Ecologiste et Volontariste pour La Guadeloupe

Lire la suite...

15 février 2017

LETTRE OUVERTE DE CARAIBE ECOLOGIE - LES VERTS GUADELOUPE AU SUJET DE L’USINE DE MARIE-GALANTE ET DU PROJET DE CENTRALE THERMIQUE

Marie-Galante, une des îles de l’archipel Guadeloupe mesurant 158 km2 et peuplée d’environ 10.000 habitants, est dans la tourmente, depuis qu’elle est convoitée par quelques affairistes qui semblent y avoir trouvé un terrain de prédilection pour drainer les centaines de millions d’euros disponibles pour la transition énergétique. Marie Galante est réputée pour son fameux rhum à 59° et beaucoup de ses habitants sont, partiellement ou à temps plein, des agriculteurs qui vivent de production de la canne à sucre (vendue à l'usine et aux 3 distilleries), d'élevage de bovins et caprins, de pêche artisanale et d'un peu de tourisme.

Lire la suite...

19 janvier 2017

Va-t-on laisser mettre en danger la vie des guadeloupéens et notre environnement en créant une Marina en plein Jarry ?

LETTRE OUVERTE
AU MAIRE DE POINTE-A-PITRE et AU PRESIDENT DE REGION
Objet : Va-t-on laisser mettre en danger la vie des guadeloupéens et notre environnement en créant une Marina en plein Jarry ?
Il nous a été donné de découvrir qu'un projet porté par une société privée est en cours de finalisation, en catimini, dans la baie de Jarry, en violation des règles de sécurité du Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT), sans égard pour le Schéma d’Aménagement Régional et le Schéma de Mise en Valeur de la Mer (SAR/SMVM) et en méconnaissance du droit de l'environnement et du principe élémentaire de solidarité territoriale qui fonde Cap Excellence.

Lire la suite...

29 décembre 2016

LA GRANDE INTERVIEW D'HARRY DURIMEL - FOCUS MAGAZINE décembre 2016

3 octobre 2016

CHLORDECONE : Ce mardi 4/10/16 Je serai sur Télé Martinique 1ère pour faire le point sur la plainte pénale déposée depuis 2006

Bonsoir à tous. Ce mardi 4 octobre 2016 à 20 heures, je suis invité par Télé Martinique 1ère à participer à l'émission "RESONNANCE" pour faire le point sur le dossier CHLORDECONE. A la veille de l’examen des discussions au Sénat d’un projet de loi sur la création d’un fond d’indemnisation des victimes de pesticides, quelle réparation pour les antillais concernés ? Quelles sont les pathologies les plus fréquentes, quelle sont les tranches d’âge les plus touchées ? Quelle indemnisation pour les victimes ? A travers des reportages, des témoignages et en présence de 4 invites interrogés par Cyriaque Sommier, nous ferons un état des lieux. Résonance est un débat interactif avec les téléspectateurs. Au cours de cette émission, vous êtes invités à poser des questions, à réagir et à commenter le débat en direct sur les réseaux sociaux, via Twitter et la page Facebook de Martinique 1ère avec le hastag #RESO 972. Harry J. DURIMEL

29 juillet 2016

RENCONTRE DE CARAIBE ECOLOGIE - LES VERTS GUADELOUPE AVEC LE DEPUTE EUROPEEN LOUIS-JOSEPH MANSCOUR

Le mercredi 27/7/16, à l’occasion de notre rencontre avec le Député européen Louis-Joseph MANSCOUR, les militants écologistes et les représentants d’agriculteurs et de pêcheurs ont eu des échanges riches et sans complaisance...

Lire la suite...

2 juillet 2016

CARAIBE CREOLE NEWS PUBLIE LA TRIUBUNE D'Harry DURIMEL SUR LA GEOTHERMIE A BOUILLANTE

- page 1 de 7