Chacun doit savoir qu’il ne peut exercer d’activité commerciale sauvage, le proxénétisme, la vente non autorisée d’alcool, ni faire du trafique d’armes, de stupéfiants, du tapage nocturne au grand mépris de la loi et de la santé du voisinage.

Nous serons intransigeants car tous ces fléaux minent le moral des citoyens et chassent les investisseurs potentiels et les acteurs économiques.




À bon entendeur salut!

Le Maire,
Harry DURIMEL

Sécurité à Pointe-à-Pitre