Réunion de crise, suite aux violences à Pointe-à-Pitre


Ce dimanche matin, à l’invitation du Maire, Monsieur Harry DURIMEL, les élus de la majorité ont tenu une réunion de crise exceptionnelle, à laquelle ont participé la Direction générale des services, la Direction des services techniques et la Direction de la Police de la ville de Pointe-à-Pitre.


Il était en effet nécessaire de faire un état des lieux de la ville, tant sur les biens publics que privés qui ont été dégradés ou détruits, que sur les victimes.


Chaque élu s'est exprimé sur les événements qui ont émaillé la ville, quartier par quartier, sur les dégâts matériels, et sur l'impact psychologique des exactions de ces derniers jours.

Des mesures d'urgence ont été prises:

- déblaiement des rues - mise en place de la cellule d'urgence médico-psychologique à l'attention de tous les pointois qui le souhaitent - fermeture des écoles et des crèches le lundi 22 - mise en place d'une cellule de veille


Le Sous-Préfet, M. Bruno ANDRÉ, le Maire et l'équipe municipale ont ensuite procédé à un tour de la ville pour constater les nombreux dégâts mais surtout pour aller à la rencontre des victimes encore sous le choc des violences qu'elles ont subies.

Les membres de l'équipe ont assuré aux administrés qu'ils les accompagneront dans les démarches qui suivront.


Le Maire et l’ensemble du conseil municipal réaffirment leur total soutien à la population pointoise et condamnent de nouveau fermement les actes violents qui ont lieu à Pointe-à-Pitre et en Guadeloupe de façon générale.





6 vues0 commentaire