Séisme du 29 Novembre - Communiqué de presse




Le séisme du 29 Novembre est venu rappeler, à ceux qui feindraient l’ignorer, que la Guadeloupe est exposée aux risques sismique, cyclonique et volcanique. Les tremblements de terre constituent un risque majeur contre lequel l’homme ne peut agir directement.

On ne peut en effet empêcher un séisme d’avoir lieu, mais on peut en revanche prendre des dispositions pour minimiser ses conséquences. La réduction de l’impact d’un séisme passe par :

  • l’adaptation des structures des bâtiments et le respect des règles de construction parasismiques

  • l’information du citoyen

  • mais surtout, l’aménagement du territoire

Hier après-midi, nous avons assisté à un mouvement de panique accru par les embouteillages qui s’en sont suivis à toutes les sorties de Jarry. Quand on sait qu’il s’agit d’une ZI à hauts risques où se côtoient des activités humaines de tous genres et des installations industrielles classées « SEVESO », on imagine la gravité des conséquences d’un séisme majeur, si de surcroît les secours ne pouvaient entrer et sortir de Jarry. Nous espérons que les Guadeloupéens participeront massivement à la conférence que nous avions déjà prévue pour le mardi 18 Décembre 2007 à 19 Heures à la Maison de Marie-Galante sur le thème «Pointe-à-Pitre face aux risques majeurs et au développement durable : une chance pour son avenir» avec Madame Michèle ROBIN-CLERC (Architecte DPLG, Docteur en Géographie et Aménagement) Harry J. DURIMEL Porte Parole des Verts GUADELOUPE

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout